Creation site internet Creation site internet

 

Rouen, capitale de la Normandie et du département de Seine-Maritime, vous ouvre ses portes et son coeur.

" La ville aux cent clochers ", chère à Victor Hugo, a gardé un patrimoine exceptionnel, véritable invitation à la promenade dans son centre historique entièrement piéton. Au détour des rues, des musées et des monuments, des personnages célèbres viendront à votre rencontre : Richard Coeur de Lion, Jeanne d'Arc, Pierre Corneille ou Gustave Flaubert. Voyage dans une cité d'art et d'histoire.

Plongée dans l'art gothique

Flânant dans les rues animées par les façades des maisons à colombages, vous découvrirez des trésors d'architecture, des merveilles du gothique. En premier lieu, la cathédrale Notre-Dame évidemment. Située au coeur de la ville, clôturant la rue du Gros-Horloge, elle témoigne de l'évolution de l'art gothique du milieu du XIIe siècle jusqu'au début du XVIe siècle. La construction de l'édifice a été entreprise à l'emplacement de la cathédrale romane dont on a conservé la crypte. Achevée une centaine d'années plus tard, elle fut ensuite souvent remaniée pour être terminée au cours des siècles suivants. La jolie tour lanterne a reçu au XIXe siècle une flèche en fonte qui s'élève à une hauteur de 151 mètres, flèche que Flaubert détestait et qu'il qualifiait de " tentative extravagante de quelque chaudronnier en folie " ! Cela n'empêcha pas l'écrivain de s'inspirer de certains vitraux de la cathédrale pour écrire La légende de saint Julien l'Hospitalier... Dans le déambulatoire, la cathédrale abrite quelques sépultures des anciens ducs de Normandie, comme celles de Rollon, le fondateur du duché, et de Richard Coeur de Lion, qui demanda que son coeur soit déposé dans la crypte. Toute l'histoire du vitrail du XIIe siècle à nos jours peut également se lire à l'intérieur. Un monument incontournable à Rouen, connu dans le monde entier grâce à la vingtaine de cathédrales peintes par l'illustre Claude Monet, père de l'impressionnisme.

Direction ensuite, l'abbatiale Saint-Ouen, un autre chef-d'oeuvre gothique construit entre le XIVe et le XVIe siècle. Il ne reste plus de l'abbaye elle-même qu'une aile de son cloître ; l'actuel Hôtel de Ville, qui s'y adosse, ayant été élevé dans l'ancien dortoir des moines de cette abbaye. Ses proportions sont imposantes : 137 mètres de long et 26 mètres de large (dont 11 mètres pour le vaisseau central). Cette église, souvent confondue avec la cathédrale, mérite d'être observée des jardins de l'hôtel de ville et non pas de la place du Général-De-Gaulle, d'où la façade n'est pas la plus réussie (cette façade fut reconstruite en 1830 et elle n'a jamais fait l'unanimité...). L'église actuelle est la cinquième reconstruite sur le même emplacement. Elle est l'oeuvre de l'abbé Jean Roussel qui commence sa construction en 1318. À sa mort, elle est déjà à moitié érigée. Ses successeurs seront cependant beaucoup moins rapides. En effet, ils ne mettront pas moins de trois siècles pour en terminer l'édification ! Elle est un magnifique exemple d'architecture gothique, mais son chef-d'oeuvre est à l'intérieur : il s'agit de l'orgue réalisé par le grand facteur d'orgue Cavaillé-Coll en 1890, encore utilisé de nos jours.

L'église Saint-Maclou et le palais de justice sont les autres joyaux gothiques de la ville à voir absolument.

 

 

 

De purs joyaux de la Renaissance

Ensuite, on fait un bond dans le temps pour s'émerveiller des superbes constructions Renaissance de la ville. Le Gros-Horloge est aujourd'hui l'un des symboles les plus marquants de Rouen. C'est un bâtiment remarquable, qui dépasse la " simple " horloge et qui fut tour-à-tour hôtel de ville et beffroi. En entrant, les visiteurs entrent dans une véritable machine à remonter le temps et découvrent, le temps d'un instant, dans une salle entre les deux cadrans, l'envers du décor. Le cadran montre les figures mythologiques des jours de la semaine ainsi que la lune et ses phases. Dans le médaillon central, des hauts-reliefs représentent le Christ pasteur au milieu d'un troupeau de brebis. Au sommet du toit, trois épis portent le soleil, la lune et les armoiries de Rouen. Symbole des libertés communales, le Gros-Horloge était destiné à contenir les cloches et le mécanisme de l'horloge qui réglait la vie de la cité.

 

Puis on n'oubliera pas d'aller jeter un oeil à l'aître Saint-Maclou qui accueille l'Ecole des beaux-arts ou l'hôtel de Bourgtheroulde, un magnifique édifice mi-gothique mi-renaissance qui abrite un hôtel 5-étoiles. Enfin, la majestueuse sobriété des hôtels particuliers classiques donne un cachet certain à la cité normande.

 

Une actualité riche toute l'année

Après avoir visité les nombreux musées de la ville, comme le musée national de l'Education le musée de la Céramique ou le musée Flaubert, pour ne citer qu'eux, il faut monter jusqu'au panorama de la côte Sainte-Catherine. D'ici, on prend un malin plaisir à admirer la ville blottie autour des méandres de son fleuve et enserrée dans un écrin de collines verdoyantes. En marchant le long du Robec, les moulins et le patrimoine industriel vous raconteront le long passé textile de cette cité drapière dont le mouton est resté le symbole.

Enfin, il convient de se tenir au courant de la riche actualité de Rouen. Événements festifs, festivals de cinéma et grandes manifestations sportives (les disciplines comme le hockey, le basket, ou encore le rugby à un degré inférieur sont quelques-unes des vitrines de la ville puisque les joueurs évoluent en élite nationale) rythment la vie d'une cité où l'art de vivre n'est pas un vain mot.

 

Une actualité riche toute l'année

Après avoir visité les nombreux musées de la ville, comme le musée national de l'Education le musée de la Céramique ou le musée Flaubert, pour ne citer qu'eux, il faut monter jusqu'au panorama de la côte Sainte-Catherine.

D'ici, on prend un malin plaisir à admirer la ville blottie autour des méandres de son fleuve et enserrée dans un écrin de collines verdoyantes. En marchant le long du Robec, les moulins et le patrimoine industriel vous raconteront le long passé textile de cette cité drapière dont le mouton est resté le symbole.

Enfin, il convient de se tenir au courant de la riche actualité de Rouen. Événements festifs, festivals de cinéma et grandes manifestations sportives (les disciplines  hockey, le basket, ou encore le rugby à un degré inférieur sont quelques-unes des vitrines de la ville puisque les joueurs évoluent en élite nationale).